Vous souhaitez effectuer un test de paternité ? Il existe quelques étapes-clés à suivre pour chacun des participants. Le test est effectué avec consentement des participants, dont l’enfant et le présumé père. Le prélèvement d’ADN est effectué à domicile avant d’être envoyé en laboratoire pour l’analyse.

Quelles sont les étapes d’analyse des ADN ?

Les échantillons d’ADN sont envoyés dans un laboratoire comme Pro Paternité. Les analyses sont portées sur les minisatellites ou VNTR composés de paires de nucléotides. La moitié de la paire doit être apportée par le géniteur et l’autre moitié par la génitrice. Les laboratoires effectuent une réaction en chaîne par polymérase pour multiplier l’ADN en présence. Ensuite, il faut découper les brins d’ADN obtenus à l’aide d’une enzyme de restriction. Le but est d’isoler les minisatellites afin qu’elles soient plus faciles à analyser. La troisième et dernière étape consiste à l’électrophorèse pour exploiter les résultats de cette isolation. On déplace les molécules pour les identifier, car elles ne se meuvent pas ni de la même manière ni de la même distance, en fonction de leurs tailles. On vérifie ensuite si leurs tailles correspondent aux données génétiques héritées du père présumé ou pas.

Qui peut demander un test de paternité ?

Le test de paternité doit être effectué uniquement dans un cadre juridique. Il est ordonné par un juge préalablement saisi par un avocat. Ce test est important pour prouver le lien biologique entre un enfant et son présumé père. Dans le cadre d’une pension alimentaire par exemple, il est effectué pour obliger un père à prendre ses responsabilités envers son enfant. Il est également initié pour faire valoir le droit de l’enfant dans le cadre d’un héritage. Dans ces cas, le test est demandé par la mère ou l’enfant s’il est déjà majeur. Mais, le père peut également demander un test de paternité pour prouver qu’il est vraiment le père de l’enfant et d’obtenir ainsi le droit de visite ou de garde. Il peut également le demander pour prouver qu’il n’est pas le père biologique de l’enfant dans le but de se défaire de ses responsabilités.

 Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *