Jusqu’à aujourd’hui, seule 40% des femmes en France  connaissent le spermicide. Moyen de contraception efficace, le spermicide est encore peu reconnu. Comme son nom l’indique, le spermicide sert à détruire les spermatozoïdes. Ce composant chimique fait partie des moyens de contraceptions locales. Il se décline en plusieurs formes notamment en ovules, en gel, en tampon ou en crème. Dans les pharmacies, on les appelle des Alpagelles ou des Pharmatex.

Spermicides : comment ils agissent ?

Lorsque le spermicide est en contact avec le spermatozoïde, une réaction chimique se produit et le spermatozoïde est tout de suite détruit. Le chlorure de Benzalkonium est le principal agent actif de la majorité des spermicides. Il a pour effet de détruire progressivement le spermatozoïde en commençant par la flagelle pour finir vers sa tête. Un spermicide peut également être principalement constitué par Le chlorure de Miristalkonium qui est un composant chimique plus efficace que le chlorure de Benzalkonium et qui détruit de suite la tête du spermatozoïde en quelques secondes. Les spermicides doivent être placés dans le vagin avant une relation sexuelle pour être efficace. Bien évidemment, comme tous les moyens de contraception, mis à part le préservatif, les spermicides ne peuvent pas protéger contre d’éventuelles maladies sexuelles.

Quid de leur efficacité ?

Après les préservatifs, les spermicides sont reconnus comme un des moyens de contraceptions les plus efficaces. Les études ont montré que s’ils sont parfaitement utilisés, ils sont efficaces à quatre-vingt-quinze pour cent. Bien évidemment, les produit n’agissent pas le la même manière. Si la crème a un effet immédiat après application, les ovules doivent par contre attendre une heure avant d’agir.

Spermicide : comment les utiliser ?

Tout dépend bien évidemment de leur forme. En ce qui concerne les éponges et les crèmes, ils ont un effet immédiat. Par conséquent, ils peuvent être appliqué à quelques minutes seulement avant une relation sexuelle. Les éponges agissent plus longtemps que les crèmes (24h contre 10h). Pour ce qui est des ovules, étant donné qu’elles ont besoin de temps avant d’agir, il faut les placer au moins 15 minutes avant les relations sexuelles. Un ovule est efficace jusqu’à 4 heures de temps. Toutefois, quel que soit les formes des spermicides, la femme ne doit pas effectuer de toilette intime durant les deux heures suivant les rapports sexuels.

 Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *